Samedi 18 mai dernier, Motion Motion a proposé, pour sa troisième édition, une journée entièrement gratuite dédiée au graphisme animé à travers des œuvres, conférences, rencontres, projections, un atelier enfant et des concerts.

Il s’agit de l’unique festival de motion design français destiné à un large public.

Passionnée par le motion design, j’étais venue l’an dernier en tant que curieuse. Ce festival m’a transcendé. Je suis arrivée dès l’ouverture afin de voir les œuvres et assister à toutes les conférences.

Je me suis sentie tellement à ma place que j’ai proposé mon aide dans l’organisation du festival de cette année. Je suis, du coup, devenue la responsable des réseaux sociaux du festival.

Il s’agit de ma 3ème expérience en tant que Community Manager de festival Web après WebIsland et Web2Day.

Pourquoi je pensais pouvoir les aider ?

 

Le jour du festival précédent, j’ai pu voir que les réseaux sociaux, pourtant assez animé en amont de l’évènement, n’étais pas représenté sur place.

Pas d’hashtag annoncé, pas de tweet sur la journée, ni de photos sur Instagram. Seulement quelques publications sur Facebook.

En préparant l’événement, je me suis rendue compte que les festivals de Motion, en général, n’avait pas beaucoup de communication sur les différents réseaux sociaux, pas même quelques vidéos sur Youtube.

Sur Motion Motion, la personne en charge de la communication les deux années précédentes était seule pour tout gérer. Cette année, nous étions 3 dans la team communication dont moi dédiée exclusivement aux social medias.

Pendant les 9 derniers mois, mon travail était de préparer une stratégie plus offensive en déterminant les bons réseaux et les bons moments pour bien sûr publier, sur les différents supports, les informations importantes du festival, les évènements (journée et soirée), les demandes de participations, etc.

Le jour J, aidée par 4 bénévoles et 1 personne de l’organisation, je me suis donné pour mission d’inonder les réseaux : Live tweet des conférences, Facebook live, Story…

Afin de faire vivre le festival de l’intérieur et de la meilleure façon possible, nous avons décidé de laisser « carte blanche » à nos jeunes éditeurs. Ainsi, leurs styles d’écritures, leurs talents pour la photo, leurs expériences sur place ont été mis en avant, leur enthousiasme a pu être transmis au lecteur parce qu’ils ont été vraiment libres et quelque part, on savait que cette liberté allait les responsabiliser.

Pourquoi les événements culturels ne devraient pas zapper les réseaux sociaux ?

Les réseaux sociaux ont le pouvoir de transporter les événements culturels à l’échelle nationale.

Une personne n’ayant pas pu se déplacer à l’événement, ou ayant des blocages à l’achat de sa place, se retrouvera plonger au milieu du festival par des vidéos ou des photos. Les conférences sont décortiquées sur Twitter et en taguant des pages partenaires, on s’assure un maximum de vues, voir même un TT France si le rythme de tweet est assez soutenu sur la journée par les festivaliers et l’équipe de l’organisation.

Les photos et vidéos captée sur place par les professionnels partagées sur Facebook et Instagram, dans les jours qui suivent et la rediffusion des conférences sur Youtube, permettent, non seulement de fidéliser les personnes présentes mais aussi de donner envie aux personnes non présentes de venir l’année suivante.

Ne négligez pas les réseaux et faites appel à des professionnels pour les gérer.

Travaillons ensemble

C’EST LE MOMENT DE ME PARLER DE VOTRE PROJET
  • Le souhait d’augmenter votre visibilité ?
  • Envie de vous former aux réseaux sociaux pour les pro ou au blogging ?
  • Besoin d’un site qui vous ressemble et qui sera SEO friendly ?

Vous pouvez me faire parvenir votre demande par mail, je ne manquerai pas de vous répondre.

CONTACTEZ-MOI